EQUIPE DE FRANCE JUNIOR DE FOOTBALL AMERICAIN


--
--
--
--
Equipe de France junior
Témoignages (plus bas)
European Junior Championship 2004
EFAF European Junior Championship 2004 - VII


Lieu : Moscou (Russie)

équipe de france junior de football américain
Russie vs France
équipe de france junior de football américain
Russie vs France

Qualifications
en TCH
10/04/2004
Tchéquie
35
00
Espagne
en FRA
11/04/2004
 France
84
00
Norvège
en SUE
24/04/2004
Suède
14
00
Hollande
en AUT
30/04/2004
Autriche
54
12
Suisse
en FIN
22/05/2004
Finlande
21
13
Danemark
en ANG
29/05/2004
Angleterre
A
A
Italie
aux PB
15/07/2004
Pays-Bas
00
56
Suède

8 équipes qualifiées : Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande,
France, Russie, Suède, Tchéquie

Scores de la compétition
GROUPE A
24/07/2004
France
34
06
Tchéquie Groupe A
24/07/2004
Russie
37
03
Danemark Groupe A
26/07/2004
Danemark
00
41
France Groupe A
26/07/2004
Tchéquie
00
27
Russie Groupe A
28/07/2004
Tchéquie
03
07
Danemark Groupe A
28/07/2004
Russie
06
14
France Groupe A
Classement : France, Russie, Danemark, Tchéquie

GROUPE B
25/07/2004
Autriche
36
00
Finlande Groupe B
25/07/2004
Allemagne
31
21
Suède Groupe B
27/07/2004
Suède
14
33
Autriche Groupe B
27/07/2004
Finlande
00
20
Allemagne Groupe B
29/07/2004
Finlande
12
13
Suède Groupe B
29/07/2004
Allemagne
21
14
Autriche Groupe B
Classement : Allemagne, Autriche, Suède, Finlande

Phases finales
30/07/2004
Tchéquie
07
00
Finlande 7/8 place
31/07/2004
Suède
10
07
Danemark 5/6 place
01/08/2004
Russie
07
29
Autriche 3/4 place
01/08/2004
France
17
14
Allemagne Finale

Classement
1 – France
2 – Allemagne
3 – Autriche
4 – Russie
5 – Suède
6 – Danemark
7 – Tchéquie
8 – Finlande

----------------------- Bilan de l’équipe de France -----------------------

Victoire
Nuls
Défaites
Pts pour
Pts contre
Différence
France
5
0
0
192
26
166

Scoreurs équipe de France :

Contre la Norvège (en qualification) :
6 TD : Jérémie Bizet, 1 td de Rudy Fesin

Contre la Tchéquie :
TD : R. Fesin 50 yd run,
TD : F. Marmounier 9 yd run (F. Marmounier rush),
TD : J. Bizet 68 yd punt return (M. Sabatier kick),
TD : R. Fesin 7 yd run (M. Sabatier kick),
TD : F. Marmounier 11 yd pass from G. Bazile

Contre le Danemark :
R. Fesin 6 yd run (M. Sabatier kick),
R. Fesin 66 yd run (M. Sabatier kick),
F. Cajazzo 30 yd interception return (M. Sabatier kick),
F. Marmounier 26 yd pass from W. Oteng Gyang,
J. Bizet 85 yd kickoff return (M. Sabatier kick),
J. Bizet 58 yd punt return (M. Sabatier kick)

Contre la Russie :
W. Oteng Gyang 8 yd run (M. Sabatier kick),
F. Marmounier 1 yd run (M. Sabatier kick),

Contre l’Allemagne en finale :
F. Marmounier 1 yd run (M. Sabatier kick),
J. Bizet 11 yd pass from G Bazile (M. Sabatier kick),
M. Sabatier 35 yd field goal

Encadrement de l’équipe de France :
MIRAVAL Paul Vincent Entraîneur Principal
COTAR Cédric Entraîneur de la défense
MORET Olivier Entraîneur des équipes spéciales
MODENA Giovanni Entraîneur des OL
LYEMNI Cédric Entraîneur des DB
KUTHNEH Mohammed Docteur en médecine

Roster de l’équipe de France :
LB - CHARRIN Paul - Argonautes d'Aix en Provence
OL - SABATIER Michael - Argonautes d'Aix en Provence
DB - TANIFEANI Marc- Argonautes d'Aix en Provence
TE - TIMOREAU Franck - Argonautes d'Aix en Provence
DB - GRAS Aurelien - Black Panthers de Thonon
RB/DB - GRAS Mathieu - Black Panthers de Thonon
LB - REDON Jéremie - Blue Stars de Marseille
OL - HENRY Sébastien - Canonniers de Toulon
RB - MARMOUNIER Florent - Canonniers de Toulon
RB/TE - AMPHIMAQUE Yann - Celtes de Mitry-Mory
DB - FORGIN Wiliam - Celtes de Mitry-Mory
OL - ELDIN Jean Phillippe - Centurions de Nimes
QB - OTENG GYANG William - Centurions de Nimes
QB - BAZILE Guillaume - Chevaliers d'Orléans
WR - PICHOT Tanguy - Chevaliers d'Orléans
LB - DUCHER Pierre Yves - Dauphins de Nice
DB - PENALBA Vincent - Dauphins de Nice
LB - RIERA Gauthier - Dauphins de Nice
DL - ROZIN Yoav - Dauphins de Nice
DL - ADDO Andrea - Européens de Strasbourg
DL - CISSE Souleymane - Falcons de Lyon
WR - NEFISE Romain - Falcons de Lyon
OL - BARTHELUS Hofni - Flash de La Courneuve
DB - CAJAZZO Florent - Flash de La Courneuve
RB - FESIN Rudy - Flash de La Courneuve
DB - HUNKELER Stéphane - Flash de La Courneuve
WR - MABROUKI Nazim Bacha - Flash de La Courneuve
DL - MONTISCI Patrick - Flash de La Courneuve
DL - BOUAZIZ Georges - Gaulois de Sannois
LB - RAGOT Ludovic - Gaulois de Sannois
DL - ZITTE Nicolas - Gaulois de Sannois
DB - METENIER Cyril - Météores de Fontenay sous Bois
OL - CARDORELLE Thibaut - Molosses d'Anières
OL - KNEUBUHLER Romain - Molosses d'Anières
DL/LB - SEJEAN MONGIS Kevin - Molosses d'Anières
RB - RIVIERE Loic - Mousquetaires du Plessis Robinson
LB - SOHM Axel - Mustangs de Montpellier
DB - VIDALLER Arnaud - Mustangs de Montpellier
LB - QUINTANILLA Elie - Orcs de Châteauroux
OL - CAUDRELIER Adrien - Ours de Toulouse
OL - GOUMAS Jean Maxime - Ours de Toulouse
OL - N'GUYEN Michel - Ours de Toulouse
RB/WR - BIZET Jérémie - Spartiates d'Amiens
DL - CORROYER Jérémie - Templiers d'Elancourt

Interview concernant l'Euro 2004

Nom : Fesin
Prénom :
Rudy
Numéro :
#22
Poste :
RB/WR - Wingback

Comment avez-vous préparé l’événement ?

Tout a commencé par un stage à Thonon-les-Bains. Il nous a fallu apprendre le football à 11, la préparation était très professionnelle et bien plus stricte que dans les clubs. Le plus dur, c’est le réveil musculaire, tôt le matin, quand tu as fait la bringue le soir précédent.
Nous avons fait un second stage de préparation avant de partir en Russie, on a même eu droit à une présentation de la Russie par les coachs, tous les petit détails pour que le voyage se passe bien.

Comment le groupe a vécu ce championnat ?

Dans ce groupe il y avait une ambiance de folie, des joueurs surmotivés, un groupe homogène, de vrais compétiteurs. Non, je dirais plutôt qu’on était un vrai commando ! On a envoyé la Légion en Russie !!

Que penses tu de l’organisation de l’événement à l’époque et de l’organisation de l’équipe de France junior ?

A l’arrivée, le car n’était pas là, l’accueil des locaux n’a pas été exceptionnel. L’hôtel par contre était vraiment bien. Plusieurs équipes y étaient logées. Pour la nourriture, la Russie c’est pas forcément les mêmes goûts que nous mais bon c’est ça aussi les voyages !
Pour l’encadrement, le coaching staff était très professionnel et très impressionnant. Seul bémol, les terrains d’entraînement, ils étaient tout simplement inexistants !

Quelle était l’ambiance dans le groupe ?

L’ambiance dans le groupe était très tranquille mais sur le terrain tous les gars allaient au charbon. Dans la guerre des tranchées, le groupe ne s’est pas défilé, il était vraiment en mission commandé et pour faire parler la poudre, on avait des gars très rapides.

Quels sont les joueurs qui t’ont impressionné en équipe de France et dans les autres équipes ?

Chez les Russes le numéro #99. Sur les kick off, il explosait tous les murs pour plaquer le porteur de balle, rien ne lui résistait. Heureusement pour les re-tourneurs, Jean Philippe Eldin avait pour mission de le bloquer et le déséquilibrer.
Dans l’équipe de France, il faut citer Arnaud Vidaller car il a vraiment impressionné en défense. Et quand on le connaît bien, c’est un super gars. Faut prendre le temps de le connaître (dédicace à toi Arnaud). En attaque, pour ma part je pense qu’il faut plébisciter toute la ligne offensive. Tu peux avoir confiance en eux en 200%, ils ont toujours été présents, et on pouvait rester derrière eux, ils nous ouvraient des boulevards !

Quels étaient la force et les atouts de l’équipe de France pour ta génération ?

En premier lieu, notre atout a été une ligne offensive solide et mobile, très sure. Derrière elle, nous avons eu le deuxième atout de l’équipe : la vitesse. Nous étions tous très, très rapides que ce soit en receveur, en retourneur ou en porteur de balle (Jeremy Bizet, Tanguy Pichot, Loic Rivière, Romain Nefise). Je pense que l’on a eu aussi une certaine intelligence dans le jeu, de bonnes lectures de jeu.
Notre troisième avantage a été le coaching judicieux fait par un coaching staff impressionnant et toujours disponible.

Quels sont tes meilleurs souvenirs de cette aventure (victoires, td, interceptions, vie du groupe…) ?

Dans mes meilleurs souvenirs, il y a toutes les batailles de polochons entre « gros » et « rapides ». Les « crasses » que l’on faisait aux hommes de ligne au stage de « Eaubonne ». Pendant ce stage, il y a eu une ambiance de folie. Le groupe a commencé à se former. Ensuite mon meilleur souvenir sur le terrain est incontestablement la victoire contre les Russes sur un match serré, très tendu nerveusement. Et comment ne pas parler du moment où on a reçu le trophée, cette victoire finale….une joie indescriptible !

Quels sont les mauvais souvenirs de ce championnat (blessure, défaite, jeux, …) ?

J’ai aucun mauvais souvenir….non je déconne ! La bouffe était vraiment pas au top, je dois pas avoir les même goûts que les Russes, en matière de nourriture.

As-tu des anecdotes sur l’événement et son déroulement ?

La victoire finale nous a fait pleurer comme des mômes, des chiffes molles, mais il y avait trop d’émotions...sur la finale, on s’est battu jusqu’au bout.
Ensuite les coach ont payé leur coup à boire, on a fumé le cigare comme des « winner ». On était comme des papes, les rois du monde, en quelque sorte. Ensuite on a fait une fête de folie. Là, il y avait plus de barrières de langue, on a plaisanté avec des joueurs de pleins de pays. …enfin on est pas champion tous les jours !

Veux tu rajouter un commentaire finir ?

Je dédicace ma victoire à ma famille qui a accepté de me laisser aller en Russie. Ensuite je remercie énormément le Flash, ma seconde famille et tous les éducateurs et bénévoles du club. C’est grâce à eux que j’étais là bas. Un petit bonjour à tous les potes de l’équipe de France junior notamment à Arnaud (Vidaller), les jumeaux (Aurélien et Mathieu Gras), Loic, Romain et surtout ma monstrueuse O-line adorée ; les gars je suis derrière vous, je vous suis à 200% ! Un grand merci à tous les coachs de l’EDF junior pour nous avoir supporté, fait progressé, et surtout gagné !

L’interview réalisée par Julien Tuery

Nom : GRAS
Prénom :
Aurélien et Mathieu
Numéro #5 et #24
Poste :
FS et FB/CB

Comment avez-vous préparé l’événement ?

Nous avons continué à nous entraîner, beaucoup de musculation et au niveau technique, on a été dirigés par Franck Galvin. Après le titre de champion de France junior, on a continué de s’entrainer avec les seniors des Black Panthers (en Elite ndrl). Nous avons été énormément encadrés par les anciens junior EDF du club (Tabacki, Emmanuel Noir,..). Ils nous ont donné leur point de vue, les écueils à éviter. Nous avons été en sélection Rhône - Alpes puis en sélection Sud pour participer à un match Sud-Nord à Nîmes. Le même groupe s’est ensuite retrouvé sur un an pour des stages dont le premier à Thonon.

Comment le groupe a vécu ce championnat ?

Le match contre la Norvège était très attendu et nous étions très préparés et très motivés. Cette motivation est restée et le groupe est resté soudé. Les coachs sentaient que le groupe pouvait faire quelque chose d’important. Le groupe était sérieux, travailleur, très impliqué, et on voulait vraiment avancer ensemble.

Que penses tu de l’organisation de l’événement à l’époque et de l’organisation de l’équipe de France junior ?

L’organisation par les Russes était correcte même si le terrain d’entraînement était un peu loin de l’hôtel et peu disponible. Chaque équipe avait un étage dans l’hôtel. Les Allemands chambraient énormément et les danois étaient venus pour faire la fête. D’ailleurs, le fait de sortir la Russie de la compétition a jeté un froid. En finale, les allemands sont rentrés avec la musique de « stars wars » et des drapeaux allemands et russes. L’organisation de l’équipe de France c’était du solide rien à dire. La barque était bien menée. Les coachs étaient ouverts et disponibles, ils avaient même emmenés un rétroprojecteur pour les analyses vidéos et les meetings.

Quelle était l’ambiance dans le groupe ?

L’ambiance du groupe était très tranquille puis festive après la finale.

Quels sont les joueurs qui t’ont impressionné en équipe de France et dans les autres équipes ?

Chez les allemands le RB Danny Washington un super joueur lourd au centre de gravité bas, et très rapide. Chez les Russes, leur TE et un joueur sur équipe spéciale. Pour l’équipe de France, le plus impressionnant c’était Rudy Fesin en Attaque et Arnaud Vidaller en défense.

Quels étaient la force et les atouts de l’équipe de France pour ta génération ?

La défense emmenée par coach Cotar. Nous formions un vrai bloc. Le jeu était orienté pour avoir à chaque fois trois personne sur le plaqué. De plus, nous avions un jeu fort en équipe spéciale grâce à la vitesse, à la bonne lecture du jeu et aux « cut » de Jérémy Bizet.

Quels sont tes meilleurs souvenirs de cette ?

Mes meilleurs moments ; mes deux interceptions contre l’Allemagne et la Norvège, le dernier drive des Russes et la qualification pour la Finale.

Quels sont les mauvais souvenirs de ce championnat ?

Ma commotion cérébrale [Aurélien et Mathieu arrêtent le foot US cette saison, suite à des blessures ndrl] et la nourriture. Nous avons perdus trois kilos chacun, mais bon en pays étranger, faut se faire aux coutumes locales.

As-tu des anecdotes sur l’événement et son déroulement ?

Le fait que toutes les équipes soient dans le même hôtel nous a permis de discuter avec des joueurs de divers pays et c’était très enrichissant.

Veux tu rajouter un commentaire finir ?

Je passe un petit bonjour à Rudy, Sulliman et Romain les lyonnais, et tout le groupe 2004.

L’interview réalisée par Julien Tuery

 
Pub Elitefoot