EFAF European Junior Championship 1992 - I

Lieu : Toulon (France)

équipe de france junior de football américain

Scores de la compétition

01/09/1992
France
7
6
Royaume Uni 1/2 finales
01/09/1992
Finlande
V
D
Italie 1/2 finales
05/09/1992
Italie
40
0
Royaume Uni 3ième place
05/09/1992
Finlande
16
7
France Finale

Classement final
1 – Finlande
2 – France
3 – Italie
4 – Royaume Uni

----------------------- Bilan de l’équipe de France -----------------------

Victoire
Nuls
Défaites
Pts pour
Pts contre
Différence
France
1
0
1
14
22
-8

Scoreurs équipe de France :

Contre l’Angleterre :
Thibaud Giroud : TD course 1yard, Transformation à 1point par Vincent Lelard.

Contre la Finlande :
Yann El-Fodil : TD course, Transformation à 1 point par Vincent Lelard.

Joueurs français cités par la presse :
Antoine Sébastien (2 TD sur réception refusé pour faute de la O-line),
Thibaud Giroud, Yann El-Fodil, et Arnaud Toulier pour leurs courses et percutions
Fréderic Guillo pour ses placages appuyés, et Sébastien Sellam et Wulfran Quairel

Encadrement de l’équipe de France :
Coach Principal : Wilfried Yobé
Assistant Coach : Thierry Constant
Manager : Bernard Thomas
Kiné : Stéphane Poussy
Encadrement : Alain Frechette

Roster de l’équipe de France :
DB - BOYE Tidiane - Anges Bleus (Paris)
FB - EL-FODIL Yann - Anges Bleus (Paris)
LB - LAMAND Guillaume - Anges Bleus (Paris)
DB - LEROY Cédric - Anges Bleus (Paris)
OL - MAURIN Florent - Anges Bleus (Paris)
LB - VITALI Pascal - Anges Bleus (Paris)
LB - PANAGIOTIS Jody - Argonautes d'Aix en Provence
TE - ILIAS Martin - Caimans (Mans)
LB - LEROUX Manuel - Caimans (Mans)
DL - ARMANDON Grégoire - Castor (Paris)
DL - CIPRIANI Jean - Claude Castor (Paris)
OL - PETIT-JEAN Sébastien - Castor (Paris)
TE - DELPECH Jérôme - Centaures (Grenoble)
RB - GIROUD Thibault - Centaures (Grenoble)
DB - RONCO Alexandre - Centaures (Grenoble)
DL - SELLAM Sébastien - Centaures (Grenoble)
QB - LELARD Vincent - Cormorans (Montigny)
OL - CIRIEZ Marc - Crazy Lions (Paris)
OL - MONTAGNIER Yann - Crazy Lions (Paris)
RB - PARAT Fréderic -Dogues (Surenes)
LAFOLIE Jérôme - Fighters (Paris)
DB - BIYONG Daniel - Flash de La Courneuve
OL - BONNIN Laurent - Flash de La Courneuve
OL - MEYNARD Sébastien - Flash de La Courneuve
OL - DELLA-GUARDIA Guillaume - Giants (St Etienne)
LB - QUAIREL Wulfran - Giants (St Etienne)
DL - FENERY Patrick - Griffons (Sarcelles)
LB - GUILLO Fréderic - Griffons (Sarcelles)
DL - KLU Pierrick - Griffons (Sarcelles)
OL - BISSON Pascal - Iroquois (Rouen)
FB - FRANCO Jean-Francis - Météores de Fontenay sous Bois
DL - LAURIOU Jérôme - Météores de Fontenay sous Bois
RB / LB - TOULIER Arnaud - Météores de Fontenay sous Bois
OL / DL - LAVEYSSIERE Julien - Ours (Toulouse)
LB - COURTEIX Denis - Pionniers (Tours)
QB - DUCHESNE Sébastien - Pionniers (Tours)
DB - LYEMNI Cédric - Pionniers (Tours)
RB - GOUJON Sébastien - Spartacus (Paris)
RB - LE CORRE Xavier - Spartacus (Paris)
TE - LEVACHER Olivier Spartacus (Paris)
TE - ANTOINE Sébastien - Tigres (Nancy)

Témoignage concernant l'Euro 1992

Florent Maurin

Aprés trois semaines successives d'entrainement, à nous en faire sortir les tripes, on arrive enfin à la dernière étape et pas la plus petite, la finale contre la Finlande. Stade Bon Rencontre. Pas un mot. Chacun est déjà dans le match. Dernière motivation dans le vestiaires et c'est parti, on embraque malgré la déception de mes co-équipiers, Laurent Bonnin et Pascal Bisson, de s'être fait couper à la dernière minute (problème de papiers, merci l'organisation !).
Aprés les échanges d'usage avec les finlandais (coup de tête, coup de gueule), l'équipe de France a de plus en plus la rage de jouer et de gagner. Et ce, malgré le score de 7 à 7 à la fin du premier quart-temps (avec une égalisation française d'Olivier Levacher sur une petite passe de Sébastien Duchesne). Hélas, aprés le mauvais punt bloqué, qui nous a valu 6 points (un TD), le match prit une mauvaise tournure pour nous.
Un FG cloua le score à 16 à 7 pour les finlandais, mais à aucun moment, l'équipe de France ne baissa les bras. Chacun donna ce qu'il avait dans le ventre, ce jusqu'au bout en oubliant toutes les rivalités de nos différents clubs, pour jouer un seul team : le France Team.

Article paru dans le magazine USFOOT

 


Pub Elitefoot