Recherche avec GOOGLE

Triplé pour les jeunes Flash

Par David Vincent

Finale Junior - 2007
B. Panthers
(Thonon)
21 - 35
Flash
(Courneuve)
1er QT
07 - 07
2ième QT
07 - 14
3 ième QT
00 - 07
4 ième QT
07 - 07
Nb touch down : 2
Nb transformation (au pied) : 2
Nb transformation (main) : 0
Nb field goal : 0
Nb safety : 0
4 : Nb touch down
4 : Nb transformation (au pied)
0 : Nb transformation (main)
0 : Nb field goal
0 : Nb safety
MVP : Steve DELAVAL (RC - Flash)

Le décor était planté pour un match parfait entre les 2 grosses écuries du championnat junior. Une revanche de la finale de l'an dernier pour les Blacks qui s'étaient inclinés chez eux 32-20. Une revanche aussi pour le Flash, après la défaite du match amical où ils avaient perdu 40-8, à domicile, contre ces mêmes Blacks.

Le match commence fort avec du très grand football du coté des Black Panthers qui maîtrisent la Wing T à la perfection. Des courses au centre, en débordement puis une passe sur Paul Gleize pour 20 yards, et à nouveau au centre pour une vingtaine de yards. Les Savoyards font le spectacle! Mais la locomotive s'arrête là. Sur une quatrième tentative et 5 yards, une petite passe de Maxime Sprauel ne trouve pas preneur. Sur le premier jeu du Flash, Samyr Hamoudi envoie un jeu de passe, mal lui en prend puisque son quarterback se fait intercepter par Paul Gleize sur son tout premier jeu. Cette fois ci, les Black Panthers ne se font pas prier. Johan Personnaz transperce la défense jusqu'aux 2 yards du Flash et sur le jeu suivant Mathieu Sprauel plonge dans l'en but pour le premier touchdown du match.
Le Flash repart à l'attaque en essayant de faire mieux que sur le drive précédent, et sur le second jeu la screen est presque interceptée. Mais en troisième tentative et 18 yards, le quarterback arrive enfin à compléter une passe pour une vingtaine de yards et une première tentative. La machine est lancée ! Les courses s'enchaînent, les passes aussi et le Flash se retrouve sur les 3 yards des Blacks. Après un holding offensif, le quarterback trouve Michael Doucouré sur un tracer extérieur pour égaliser 7-7.

Les Black Panthers calent et le Flash en profite pour marquer juste derrière à nouveau sur un tracer extérieur du receveur Steve Delaval. 14-7. Les Blacks quant à eux ne réussissent plus à avancer, et sur quatrième tentative, le coureur se fait stopper, ils doivent donc rendre la balle au Flash sur "turonover on downs", pour la seconde fois du match. Mais heureusement la défense savoyarde est là. Elle intercepte à nouveau le quarterback du Flash et met son attaque dans une bonne position. Johan Personnaz obtient la première tentative au centre puis, sur quatrième tentative, les Black Panthers réussissent la passe pour gagner à nouveau 4 essais. Maxime Sprauel se connecte ensuite pour 15 yards avant que Loris Legras ne remette les 2 équipes à égalité sur une belle course de 9 yards. 14-14. Le Flash alterne bien les jeux en attaque et Jérémy Rabot se défait bien des plaqueurs savoyards pour gagner 20 yards. Puis c'est Steve Delaval qui marque à nouveau sur le même tracer extérieur pour creuser l'écart 14-21. C'est le score à la mi temps d'un match de toute beauté.

Malheureusement ce n'est pas trop le cas en seconde mi temps.
Les Black Panthers ne produisent plus grand chose en attaque et rende la balle sur une quatrième tentative ratée, et sur le drive suivant commettent 20 yards de fautes en défense. Puis Johan Personnaz se rate sur un nouveau tracer extérieur bien capté par Steve Delaval qui rattrape son troisième touchdown du match.

Sans faire de vague le Flash prend le large 14-28. Les Blacks doivent absolument marquer pour rester dans le match. Johan Personnaz est inarétable et fait progresser les Black Panthers.
A nouveau acculé en quatrième tentative, c'est Aurélien Dehais qui rattrape le ballon de l'espoir et gagne 4 nouveaux essais dans la zone rouge du Flash. Mais les Parisiens tiennent bon et sur quatrième tentative, Maxime Sprauel ne peut trouver son receveur. Coup dur pour les Blacks qui rendent la balle dans les 5 yards adverses. Et sur le jeu suivant, les défenseurs savoyards laissent échapper le quarterback qui était pris pour un safety. Le Flash fait tourner la montre en gardant le ballon au sol, mais au final les hommes de Samyr Hamoudi doivent rendre le ballon sur une quatrième tentative ratée. Les Blacks n'en font rien puisque Tarik El Balouli intercepte le ballon sur le premier jeu offensif des Savoyards. Le Flash n'avance pas beaucoup et sur la quatrième tentative, à nouveau tentée, le quarterback trouve encore Steve Deleval, toujours sur un tracer extérieur, pour son quatrième touchdown du match ! Exceptionnel !
Tel un sursaut d'orgueil, Jean Baptiste Senecot remonte le kick off sur tout le terrain pour adoucir le score 35-21 mais cela ne change rien à l'essentiel, le Flash est champion de France junior pour la troisième fois d'affilé. Ils égalent le record des jeunes Argonautes qui furent champions de 1993 à 1995.

David Vincent - Mai 2007





Pub Elitefoot