Recherche avec GOOGLE

Toulouse, avec du suspens...

Arsenic (www.ours-toulouse.com) - Juin 2011

Finale Division 3 - 2011
Ours
(Orléans)
19 - 14
Caïmans
(Le Mans)
1er QT
07 - 00
2ième QT
06 - 00
3 ième QT
00 - 14
4 ième QT
06 - 00
Nb touch down : 2
Nb transformation (au pied) : 1
Nb transformation (main) : 0
Nb field goal : 2
Nb safety : 0
2 : Nb touch down
2 : Nb transformation (au pied)
0 : Nb transformation (main)
0 : Nb field goal
0 : Nb safety
Points Ours :
1 TD - Laurent Vitasse
1 TD - Pierre Bartalan
Points Caîmans :
1 TD - ?
1 TD - ?
MVP attaque : Pierre Bartalan (WR - Ours)
MVP defense : Benjamin Bayer (LB - Le Mans)

Les Ours l’ont fait, ils ont glané un second titre de Champion de France de 3ème division, 5 ans après le premier. Un beau cadeau pour les 25 ans du club à qui on ne pouvait souhaiter meilleur anniversaire.

Sacrés champions du Sud trois semaines plus tôt, les toulousains étaient attendus au tournant par une solide équipe Mancelle qui n’avait pas encaissé de points lors de leurs deux dernières rencontres. L’offense des Ours dont l’explosivité a été remarquable tout au long de l’année était prévenue : Un gros combat les attendait.

Les défenseurs avaient eux également fort à faire face à une attaque de qualité emmenée par le jeune international des Caïmans.

La première mi temps à sens unique…

Le début de match est totalement à l’avantage des Toulousains qui ont reçu le coup d’envoi. On connait l’importance du défi physique en début de match, et les Ours comptent bien imposer leur rythme à leurs adversaires du jour. D’emblée, Laurent Vitasse RB#9 porte le ballon, et bien aidé par sa ligne offensive, il permet à l’attaque des Ours de franchir la moitié du terrain. Puis Rémi Gontié QB#14 tente une passe qui malheureusement est incomplète, puis en 3ème tentative est mis sous pression mais parvient à trouver Laurent Vitasse sur passe, qui seul, s’en va ouvrir le score.

Louis Remond S#38, plein de sang froid passe le cuir entre les perches.

Toulouse 07-00 Le mans.

La défense n’est pas en reste, et affiche un niveau de jeu impressionnant en 1ère mi temps. Les Caïmans doivent se battre pour gagner chaque yard et sont condamnés à faire du 1,2,3 punt. La machine toulousaine est alors lancée, et l’attaque poursuit ses courses et alterne avec quelques passes courtes.

Louis Remond passe un Field goal et les Ours terminent le 1er quart temps avec 10 points d’avances sur les visiteurs.

Lors du second quart temps, les forces s’équilibrent, mais la défense toulousaine emmenée par Martial Groslambert #48 ne laisse aucune chance aux manceaux et annihilent chaque tentative.

Pendant ce temps, l’attaque des Ours poursuit ses efforts et met Louis Remond en bonne position pour inscrire son second Field Goal de l’après-midi.

Toulouse 13 – 00 Le mans

La mi-temps est sifflée sur ce score, et à la vue de la prestation toulousaine, les 1500 (!) spectateurs s’attendent à une démonstration des Ours comme cela a souvent été le cas cette saison.

Une seconde période pleine de suspens !

Après un show remarqué des Cheerleaders Artemis, la seconde mi-temps reprend sous un soleil de plomb.

Bien décidés à reproduire la même prestation qu’en première période, les Ours reprennent en défense mais se font surprendre dès le 3ème jeu sur une passe, ou le receveur du Mans se retrouve étrangement seul et s’échappe jusqu’à l’en-but toulousain.

Toulouse 13-07 Le Mans.

Ce touchdown va totalement réveiller les visiteurs qui réussissent à contenir les assauts toulousains et parviennent à faire plier la défense locale. Après un bon drive de l’attaque des Ours, Laurent Vitasse à l’occasion de franchir une seconde fois la ligne d’en-but mais échappe le cuir sur le placage des linebackers visiteurs. Cette domination se traduit par un nouveau Touchdown des manceaux en fin de 3ème quart temps.

Toulouse 13-14 Le Mans.

Pour la 1ère fois dans cette finale, et pour la 1ère fois cette saison les Ours sont menés au score ! Le doute commence à s’installer dans les têtes mais pas dans les tribunes où le public -bien entrainé par des juniors/cadets Ours euphoriques- pousse ses joueurs pour revenir dans le match. Et c’est la défense qui va redonner l’espoir à tout un club. Tout d’abord Jonathan Dilangu S#34 intercepte le Quaterback mais voit son exploit annulé par une faute, puis Emmanuel Ducros LB #54 provoque un fumble qu’il se charge de recouvrir lui-même. L’attaque n’est pas en reste et va réussir à progresser grâce à la voie des airs notamment grâce à Romain Latré WR#8 dans le rôle du receveur de passes courtes mais également de Pierre Bartalan WR#87 plus en profondeur.

Puis un terrible frisson va traverser le dos de tous les locaux lorsque les Manceaux inscrivent un nouveau Touchdown par la voie des airs, heureusement annulé pour une faute du receveur.

A cet instant crucial –il reste alors un peu moins de 6 min dans le match- Pierre Bartalan WR#87 se fait remarquer en captant une passe de Joey Chaouat QB#15 fraichement entré en jeu, puis se défait de tous ses adversaires grâce à sa terrible vitesse.

La tentative à 2 points échoue

Toulouse 19-14 Le Mans.

Ce Touchdown est un véritable coup de poignard pour les visiteurs qui KO debout vont se battre jusqu’au bout avant que Fred Grisel LB#35 intercepte le Quaterback adverse dont l’après midi n’aura pas été des plus faciles.

Il reste alors 55 secondes, les Ours posent un genou à terre et l’arbitre délivre les 1500 personnes présentes pour ce qui est certainement l’un des plus beaux matches que le club des Ours ait connu en 25 ans.

Score Final : OURS 19-14 CAIMANS

Les séniors peuvent exulter : Non seulement ils remontent en deuxième division, mais se paient le luxe de remporter le titre de Champion de France.

Arsenic (www.ours-toulouse.com) - Juin 2011





Pub Elitefoot