Recherche avec GOOGLE

Les Molosses bien plus forts

Source : Source : www.kangourous.net - Juin 2011

Finale Division 2 - 2011
Molosses
(Asnières)
44 - 20
Kangourous
(Pessac)
1er QT
00 - 00
2ième QT
14 - 00
3 ième QT
22 - 14
4 ième QT
08 - 06
Nb touch down : 6
Nb transformation (au pied) : 4
Nb transformation (main) : 2
Nb field goal : 0
Nb safety : 0
3 : Nb touch down
2 : Nb transformation (au pied)
0 : Nb transformation (main)
0 : Nb field goal
0 : Nb safety
2 TD - Kevin Funke
1 TD - Florent Dalmas
1 TD - Arnaud Couanon
1 TD - Daniel Taylor
1 TD - Stéphane
1 TD - Mancadiang
2 TD - Aurélien Fourgeaud
1 TD - Stéphane Bonnet
1 TD - Walter Pam
MVP attaque : Daniel Taylor (QB - Molosses)
MVP defense : Victor Ferrier (S - Kangourous)

Les Kangs avaient rendez-vous avec leur histoire en ce samedi 11 juin 2011 à l’occasion de la finale du Casque d’Or, le championnat de France de deuxième division. Opposés aux Molosses d’Asnières, les tenants du titre champions de la conférence Nord une nouvelle fois (et invaincus depuis deux saisons), la tâche s’annonçait difficile pour les Kangs. Mais la possibilité d’inscrire une nouvelle ligne au palmarès du club, la plus belle qui plus est étant donné que les Kangs n’ont jamais remporté ce championnat, ne pouvait que motiver l’équipe à se surpasser pour faire tomber les Asniérois, légitimes favoris de ce match.

Ces derniers ont parfaitement assumé leur statut en venant à bout des Kangs et de leurs ambitions sur le score de 44/20 : une défaite logique concédée par les Kangs compte tenu de la supériorité de leurs adversaires ce samedi soir. Retour sur cette finale perdue qui restera tout de même un bel événement dans l’histoire du club.

Malgré une infrastructure relativement inadaptée à l’événement (pas de tribunes, éclairage inapproprié, vestiaire visiteur éloigné), les Molosses avaient décidé de faire de cet événement une belle fête. Décorations, troupe de danseurs, ambiance et bruit tout au long de la rencontre…ajoutés à un terrain synthétique de qualité, le principal était réuni pour assister à une belle rencontre.

Ce sont les Kangs qui en donnaient le coup d’envoi et par conséquent les Molosses qui bénéficiaient de la première possession. La défense des Kangs réalisait une excellente entrée en matière en contraignant les Asniérois à se dégager, non sans que Victor FERRIER (FS#20) n’ait fait état de son sens de la lecture et du « contact » en sanctionnant un receveur tentant de réceptionner une passe au milieu du backfield défensif : de quoi dynamiser ce début de match. L’attaque des Kangs ne faisait pas mieux sur sa première possession puisqu’elle devait elle rendre le ballon à son adversaire, non sans avoir perdu entre temps sur blessure Damien LASALMONIE (WB/SS#11). La bonne nouvelle venait du coup de pied de dégagement de Stéphane BONNET (WR/P#1) qui terminait sa course sur les 5 yards des Molosses. Après un nouveau punt de ces derniers, les Kangs récupéraient le ballon en excellente position sur les 40 yards adverses mais ne parvenaient pas à en profiter : le ballon était de nouveau rendu près de la endzone alors que le premier quart-temps prenait fin.

Les Molosses trouvaient la faille en début de deuxième quart-temps sur une passe courte dans la endzone au centre de la défense à la suite d’un big play sur une réception longue distance dans le dos de la défense des Kangs. Les Molosses ouvraient donc le score pour mener 6/0 après que la tentative de conversion à deux points ait échoué.

Comme à l’accoutumée (mais une mauvaise habitude), l’attaque des Kangs retrouvait ses marques juste après ce premier touchdown adverse. Romain CLOT (QB/K#13) trouvait Walter PAM (FB#3) en bord de touche pour un gros gain à la passe qui permettait aux Kangs de se retrouver à 25 yards de la endzone adverse. Malheureusement, deux passes dans la endzone ne trouvaient pas les mains d’un receveur pour quelques centimètres ou à cause d’un exploit défensif (un DB dos au ballon parvenait à le détourner sans le voir au nez de Walter PAM).

Soulagés d’avoir évité l’égalisation de très peu, les Molosses inscrivaient leur second touchdown sur le drive suivant, une deuxième fois à la passe sur une passe longue dans le dos de la défense. De quoi frustrer terriblement les joueurs et le staff puisque comme sur leur drive précédent, les Asniérois réalisaient un big play à la passe alors qu’un lineman offensif était monté au-delà de la limite autorisée des 3 yards sur une passe croyant que son quarterback allait s’échapper à la course. Une action certes involontaire mais qui eut pour conséquence de faire réattaquer le backfield défensif des Kangs et par conséquent laisser libre le receveur des Molosses. Ce dernier permettait donc à son équipe de creuser l’écart puisque désormais deux touchdowns séparaient les deux équipes : 14/0 en faveur des Asniérois grâce à la réussite de la conversion à deux points.

C’est sur ce score de 14/0 que les arbitres renvoyaient les deux équipes aux vestiaires pour la mi-temps. Une mi-temps dont les Kangs se servaient pour se remobiliser après la déception du touchdown encaissé juste avant la pause et que la défense ne méritait pas compte tenu de son excellente prestation pendant les deux premiers quart-temps.

Le coup d’envoi du troisième quart-temps était donné par les Molosses : un troisième quart-temps qui allait s’avérer riche en touchdown et aussi long que spectaculaire.

Tout commençait dès le retour de kickoff sur lequel Aurélien FOURGEAUD (CB#KR/42) profitait des excellents blocks de ses coéquipiers tout en faisant parler sa vitesse. Seul face au kicker, il prenait l’extérieur pour le déborder mais celui-ci (receveur en temps normal) parvenait à le pousser en touche à 15 yards de la endzone. L’attaque des Kangs ne laissait pas passer cette incroyable occasion représentée par sa parfaite position de départ puisqu’elle réduisait le score par l’intermédiaire de Stéphane BONNET, à la réception d’une passe à l’entrée de la endzone. Le début de deuxième mi-temps espéré par les Kangs qui revenaient à 14/7.

Les Molosses n’étaient pas inquiétés outre mesure par cette réduction du score puisqu’ils marquaient sur leur possession suivante à l’issue d’un long drive dont notamment un big play, à la course cette fois, de leur coureur. Grâce à ce touchdown, ils recreusaient l’écart pour mener 20/7.

De retour en attaque, les Kangs devaient rapidement se dégager mais récupéraient tout de même le ballon sur les 25 yards adverses après qu’un joueur asniérois ait malencontreusement touché le coup de pied alors qu’il était occupé à bloquer : une aubaine qui rendait la balle vivante et que les Kangs ne manquaient pas de recouvrir. A défaut d’avancer en attaque, les Kangs gagnaient 50 yards sur ce punt. De nouveau en excellente position, c’est malheureusement le moment où la défense des Molosses réalisait probablement le tournant du match : une interception dans le flat qu’un défenseur retournait jusqu’au touchdown sur 75 yards. Coup dur pour les Kangs qui se retrouvaient menés 28/7 alors qu’ils pouvaient espérer revenir à 20/14…

Heureusement pour eux, Aurélien FOURGEAUD, encore lui, redonnait le moral à toute l’équipe en retournant le coup de pied d’engagement suivant jusqu’au touchdown sur 95 yards après avoir littéralement transpercé le rideau formé par les Molosses (Aurélien avait pris la décision de ne pas suivre ses bloqueurs) et évité miraculeusement un « gang-tackling » (plaquage de plusieurs défenseurs en même temps). Grâce à son exploit, les Kangs revenaient à 28/14 et pouvaient espérer un comeback alors qu’il restait plus d’un quart-temps à jouer.

La défense des Kangs parvenait qui plus est à stopper l’attaque des Molosses, redonnant la possession à l’attaque. Mais celle-ci confirmait ses difficultés en commettant un fumble recouvert au milieu du terrain par la défense asniéroise.

Les Molosses capitalisaient sur ce turnover en scorant de nouveau avant la fin du troisième quart-temps pour reprendre le large et mener désormais 36/14.

Le quatrième quart-temps disputé dans l’obscurité était un calvaire pour les Kangs et leur attaque. Deux nouveaux turnovers (une interception sur une passe tippée et un fumble sur un sack blind side) redonnaient trop vite la possession aux Molosses qui mangeaient le chronomètre et capitalisaient sur l’un d’eux en fin de match pour mener 44/14, scellant définitivement leur victoire.

Grâce à un nouvel excellent retour d’Aurélien FOURGEAUD, l’attaque des Kangs mettait un point d’honneur à finir sur une bonne note en inscrivant un ultime touchdown dans les toutes dernières secondes de la rencontre grâce à Walter PAM sur une course plein centre, réduisant le score à 44/20.

Le coup de sifflet final officialisait la victoire des Molosses qui remportaient là leur deuxième titre consécutif (après le succès face aux Centaures la saison dernière) : une victoire méritée compte tenu de leur domination, tout particulièrement en défense, pendant la soirée.

Du côté des Kangs, beaucoup de déception d’échouer si près du but après une longue saison mais la bonne saison réalisée permettait aux joueurs de relativiser et d’atténuer un peu leur tristesse : ils peuvent tout de même se satisfaire de ce titre de vice-champion de France même si certains ont forcément le sentiment d’être passé à côté de quelque chose de grand.Victor FERRIER était de son côté récompensé pour son excellente prestation en défense par le titre de MVP défensif : une belle consécration personnelle pour un excellent joueur qui ne cesse de progresser !

Les Kangs tiennent tout de même à remercier leurs supporters qui ont fait le déplacement jusqu’à Asnières pour les encourager et qui ont donné de la voix. Merci à eux pour leur soutien qui a véritablement porté l’équipe cette saison et contribué aux performances de l’équipe, tout particulièrement à domicile

Source : www.kangourous.net - Juin 2011





Pub Elitefoot