Recherche avec GOOGLE

Cannes par la grande porte

Par Belette

Finale Division 2 - 2008
Molosses
(Asnières)
07 - 14
Iron Mask
(Cannes)
1er QT
00 - 00
2ième QT
07 - 00
3 ième QT
00 - 07
4 ième QT
00 - 00
Nb touch down : 1
Nb transformation (au pied) : 1
Nb transformation (main) : 0
Nb field goal : 0
Nb safety : 0
2 : Nb touch down
2 : Nb transformation (au pied)
0 : Nb transformation (main)
0 : Nb field goal
0 : Nb safety
MVP : Martin Gagnon (RB Iron Mask)

Vingt kilomètres ! C'est le parcours que va effectuer le trophée de deuxième division pour aller de son ancien possesseur au nouveau. Après Nice, l'an passé, c'est Cannes qui gagne le Casque d'Or cette saison. Le 5ième de son histoire !

Un match que Cannes va entamer comme à son habitude en sollicitant son coureur vedette canadien pour se mettre en position de field goal. Mais voilà, ce n'est vraiment pas le jour de leur botteur qui rate la tentative (il en ratera 4 autres dans le match !).

Les 4 drives suivants (2 de chaque côté) ne livreront rien de spectaculaire avec deux équipes qui peinent à avancer au sol par des jeux de courses peu prolifiques.

Le match se réveille enfin en milieu du deuxième quart temps, lorsque les Molosses trouvent la faille dans la défense cannoise et réussissent à progresser de 60 yards pour s'installer dans les 10 yards adverses. Notamment à la faveur d'une longue passe complétée de 30 yards. Chose rare dans ce match qui sera presque totalement tourné vers la course. Suit le TD des Molosses sur une course, malheureusement entachée d'un énorme offside non signalé qui a provoqué l'arrêt de toute la défense cannoise.

Fin de la première mi-temps.

Au retour des vestiaires, c'est Cannes qui commet des fautes et permet aux locaux de progresser jusqu'aux 10 yards adverses. Les Asniérois tentent le field goal pour se mettre à l'abri au tableau d'affichage. La défense des visiteurs rattrape ses bévues précédentes et contre la tentative. Le score reste de 7 à 0.
Un moment d'euphorie qui se transmet à l'attaque de Cannes qui, sur sa troisième tentative, transmet le ballon à sa star canadienne pour une course extérieure de 70 yards qui finit dans la end zone des Molosses. Egalité : 7 à 7.

La suite du match va se dérouler exclusivement dans la moitié de terrain des locaux. Une domination que Cannes n'arrivera pas à concrétiser. Par deux fois, son botteur aura eu la possibilité de tuer le match. Mais ses deux fied goals passent à côté.

Fin de la deuxième mi-temps et début des prolongations.

C'est les Cannois qui commencent en partant des 25 yards adverses, comme le stipule la règle. Un drive qui se solde, une nouvelle fois, par un field goal raté (décidément !). Mais la chance tourne. Et une faute sur le botteur leur permet de repartir en première automatique. A cet instant, le staff de Cannes fait preuve d'une grande lucidité et demande à son attaque de tenter la passe. Une prise de risque récompensée par un TD sur passe de 15 yards. Score : 07 à 14

Aux Molosses de partir en attaque sur les 25 yards adverses. Trois tentatives et les voilà dans les 15 yards. On sent l'égalisation arriver. Mais en troisième tentative, la défense Iron provoque le fumble victorieux. La dure loi des prolongations où une erreur signifie la défaite.

Cannes qui revient par la grande porte en Elite après 5 ans d'absence. Et qui reste, par la même occasion, la plus titrée de division 2 avec 6 participations à la finale et 5 victoires.

Par Belette - juin 2008





Pub Elitefoot