Recherche avec GOOGLE

4ième titre Elite pour le Flash

Communiqué Spartiates - Juin 2005

Finale Elite 2005
Flash
(Courneuve)
33 - 27
Spartiates
(Amiens)
1er QT
07 - 00
2ième QT
07 - 07
3 ième QT
07 - 07
4 ième QT
12 - 13
Nb touch down : 5
Nb transformation (au pied) : 3
Nb transformation (main) : 0
Nb field goal : 0
Nb safety : 0
4 : Nb touch down
3 : Nb transformation (au pied)
0 : Nb transformation (main)
0 : Nb field goal
0 : Nb safety
TD FLASH
- Foad Adjir retour de Kick off
- Marc Angelo Soumah sur réception
- Patrice Kancel sur courses
- Samyr Hamoudi course QB
TD SPARTIATES
- Wilfried André sur réception
- Cédric Bacot
- François Leclercq
MVP : Patrick Couton ( CB Flash - N°10)

Septième finale Elite pour le club et quatrième victoire.
Cette fois le temps était au beau fixe et la pluie ne sera pas venue perturber le spectacle, comme l'an dernier.
Un match que beaucoup annonçaient joué et qui a tenu toutes ses promesses, jusqu'en fin de 4 ième quart temps.
Un effectif courneuvien pléthorique qui entrera sûrement dans les records pour une finale Elite. Pléthorique mais surtout expérimenté. Et c'est sûrement la dessus que s'est jouée la victoire.
Kancel, Hamoudi, Soumah et consors auront tenu leurs rangs et su faire pencher la balance, déjà bien garnie par les exploits de jeunes coéquipiers comme Patrick Couton (MVP du match).
Les Spartiates ont vendu très chèrement leur peau et réussit à se faire aimer par un public venu en trés grand nombre.

Analyse :

Revoici les Spartiates en finale du Championnat de France pour la deuxième année consécutive, ils sont cette fois opposés aux Flashs de la Courneuve, club favoris puisque invaincu cette saison.
Même en fin d’après midi, les joueurs se sont affrontés sous un soleil de plomb et nous avons pu assister à la 11e finale du Casque de Diamant.

Court résumé :

Il ne fallait pas être en retard pour assister à une des plus belle action de cette finale car sur le Kick Off, les Flashs ont remonté tout le terrain et inscrit le premier Touchdown du match. Ensuite, les défenses se sont illustrées mais les Spartiates inscrivirent tout de même un Touchdownà la course. Puis peu avant la mi-temps, une longue réception d’un receveur des Flashs permis aux franciliens de regagner les vestiaires sur le score de 14 à 7.
Enfin, les Spartiates arrivèrent à dérouler en attaque et marquèrent un nouveau Touchdownà la réception pour recoller au score mais sur un long drive des Flashs, une action feintée leur a permis de reprendre l’avantage. Ils ont pris la mesure de la rencontre en marquant un Touchdownà la course. Pourtant les Spartiates n’abdiquèrent pas et suite à une interception, un Touchdownà la passe leur a fait espérer un retour possible.
Cependant, les Flashs contrôlèrent le jeu et un nouveau Touchdownà la course les mit à l’abri. Encore une fois, les Spartiates ne désespérèrent pas et ils marquèrent un dernier Touchdownà la réception mais ils tentèrent un Own-side Kick qu’ils n’ont pas pu récupérer.
Ainsi, les Spartiates d’Amiens se sont inclinés avec un écart de 6 points.
Score Final 33 - 27

Résumé détaillé :

1er quart temps :
Les Flashs jouent en noir (couleur domicile), ils gagnent le Toss* et choisissent de recevoir le ballon pour partir en attaque en premier. Les Spartiates et François LECLERCQ donne le Kick Off* qui tombe entre les mains de Foad ADJIR qui nous gratifie d’un retour magnifique de 80 yards et qui ouvre le score. (7-0)
Ensuite, les défenses ont pris le pas sur les attaques et nous assistons à des possessions offensives que l’on peut résumer de cette façon, 1, 2, 3 et Punt, deux fois pour chaque équipe. Mais les Spartiates sur un Drive* remontent le terrain grâce notamment aux courses d’Ivan WOJCIECHOWSKI et à la fin de ce premier quart temps, ils sont à 2yards de la terre promise.

2e quart temps :
Sur la première action de ce quart temps, c ‘est encore Ivan WOJCIECHOWSKI qui s’empare du ballon et qui marque le premier Touchdown des Champions en titre dans cette finale. La transformation
est réussie par François LECLERCQ. (7-7)
Les Franciliens repartent en attaque mais très vite, ils sont contraints de se dégager au pied grâce à des Sacks d’Emmanuel N’DOMBI et de Cédric COTAR et surtout à cause d’un enchaînement de pénalités. Ainsi, les Spartiates récupèrent le ballon sur leurs 20 yards Lucas PHILLIPS aux commandes de l’escouade offensive des Spartiates, il n’a pour l’instant complété que 2 passes sur 7 tentées et il cherche toujours le gros jeu. Il lance une longue balle en direction de son receveur Wilfried ANDRE mais il est intercepté par Patrick COUTON. A 46 secondes de la mi-temps, Braxton SHAVER lance une longue balle en direction de Marc Angelo SOUMAH qui réussit à gagner son combat face à son défenseur et qui peut ensuite filer dans la End Zone pour inscrire un nouveau Touchdown. (14-0)

3e quart temps :
Au retour des vestiaires, c’est aux Flashs de donner le Kick Off et ainsi, aux Spartiates de commencer la seconde période en attaque. Sur leurs 22yards, les Spartiates avancent grâce à une passe pour Cédric BACOT, puis sur une course de 31 yards d’Ivan WOJCIECHOWSKI et se retrouvent finalement à 3 yards de la End Zone adverse grâce à une superbe réception de Nordine BENMIMOUN pour 19 yards. Une passe manquée et une course après, le Quaterback picard se connecte avec François LECLERCQ pour inscrire un nouveau Touchdown. (14-14).
Ensuite, les Flashs en attaque partent de leurs 25yards et les courses successives de Patrice KANCEL cumulées à une réception pour 12 yards et à une pénalité de 15yards contre les Amiénois les amènent à 5 yards de l’embut picard. La première course est bien stoppée par la défense spartiate mais sur l’action suivante, un jeu feinté et magnifiquement exécuté, Samyr HAMOUDI s’empare de la balle et file inscrire un Touchdownà la course. (21-14)

4e quart temps :
Sur leur Kick Off, les Spartiates et Nordine BENMIMOUN à la relance sont stoppés sur leurs 10 yards. Lucas PHILLIPS veut absolument revenir au score et il lance une passe à destination de Wilfried ANDRE mais la trajectoire du ballon est une nouvelle fois coupée par Patrick COUTON qui relance en plus sur une dizaine de yards.
Alors Patrice KANCEL revient sur le terrain et il fait encore des siennes. Sur une action, la défense des Spartiates commet un Off Side et elle s’arrête de jouer mais l’action se poursuit et Patrice KANCEL se rue dans la End Zone pour marquer son premier Touchdown de la rencontre. La transformation échoue. (27-14)
Le retour du Kick Off pour les Spartiates s’effectue par Nuno DOS SANTOS qui gagne près de 27 yards grâce à de très bons blocs devant lui. Ensuite, Lucas PHILLIPS rentre à nouveau sur le terrain et se fait intercepter par Samyr HAMOUDI qui veut relancer mais qui commet un Fumble sur un plaquage appuyé du receveur amiénois Wilfried ANDRE et c’est un homme de ligne picard, Tarik IKHLEF qui se jette puis récupère le ballon. De cette manière, les Spartiates ont gagné près de 35yards et sont à 30 yards de la End Zone francilienne. Mais l’attaque des Spartiates est stérile et sur une quatrième tentative infructueuse, elle doit rendre le ballon aux Courneuviens.
Tout le monde pense que les Flashs vont continuer leur stratégie de tout le match basée sur la course mais il n’en est rien car Braxton SHAVER se recule et lance une balle qui est finalement interceptée par Nuno DOS SANTOS.
Les Spartiates en possession du cuir réussissent cette fois à gagner du terrain grâce à des réceptions de Cédric BACOT et de Wilfried ANDRE puis grâce à un jeu renversé de Nordine BENMIMOUN bien stoppé par Grégory ROLLAND. Finalement Lucas PHILLIPS se connecte avec son receveur Wilfried ANDRE pour un Touchdown de 7yards. (27-21)
A 3min 30sec de la fin du match, les Spartiates redonnent un Kick Off long mais le retour d’une trentaine de yards des Flashs cause quelques frayeurs. Après 3 courses pour de petits gains, Patrice KANCEL trouve une faille dans la défense amiénoise et après avoir éviter quelques plaquages, il court marquer son deuxième Touchdown de cette finale. La tentative de transformation à deux points échoue. (33-21)
L’escouade offensive des Spartiates rentre sur le terrain et elle fait merveille. Lucas PHILLIPS trouve Cédric BACOT qui au prix d’une superbe réception gagne 49yards. Par la suite, c’est à Wilfried ANDRE de faire avancer son attaque de 11 yards. Sur l’action suivante, Lucas PHILLIPS lance le ballon dans la End Zone et tout le monde croit à une nouvelle interception de la défense des Flashs mais le ballon n’est que dévié et Cédric BACOT plonge pour se saisir du ballon. La transformation est manquée. (33-27)
Il reste un peu plus d’une minute à jouer et les Spartiates vont donner un court Kick Off afin de récupérer le ballon. François LECLERCQ se botte le ballon mais c’est Morgan LAQUET qui en prend le contrôle. En pausant son genou au sol sur l’action suivante, Braxton SHAVER laisse le temps filer et c’est donc une victoire des Flashs.

Score Final 33 – 27

Cette finale fut très disputée et même si elle promettait d’être spectaculaire avec les deux Quaterbacks américains, la première mitemps fut quelque peu terne, la faute à trop de pénalités, un jeu de gagne terrain d’un côté et des passes manquées de l’autre.
En deuxième mi-temps, les défenses donnèrent un peu plus d’air et le jeu devint beaucoup plus agréable à regarder.
Quoiqu’il en soit, ce sont les Flashs qui ont gagné cette onzième finale du Casque de Diamant.

Du côté des Spartiates saluons la fin de carrière de nombreux joueurs :
Cédric COTAR, Youcef BOUCHOUCHA, Christophe BELLEGUEULE, Yann LEFEBVRE, Yohan VAN HOOTEGHEM, François LECLERCQ et Olivier HAUDRECHY. Nous leur souhaitons un heureux avenir et espérons que l’équipe picarde arrivera à pallier ces absences.

Communiqué des Spartiates - Juin 2005





Pub Elitefoot