Recherche avec GOOGLE

A bout de souffle

Par Bruno Rolland

Finale Cadet - 2007
Argos
(Aix-en-Pce)
43 - 35
Météores
(Fontenay sb.)
1er QT
06 - 14
2ième QT
07 - 00
3 ième QT
14 - 07
4 ième QT
08 - 14
08 - 00 ( en prolongation)
Nb touch down : 6
Nb transformation (au pied) : 3
Nb transformation (main) : 2
Nb field goal : 0
Nb safety : 0
5 : Nb touch down
5 : Nb transformation (au pied)
0 : Nb transformation (main)
0 : Nb field goal
0 : Nb safety
MVP : Sylvain Ardiizzoni (RB Argos)

Superbe temps, terrain excellent, tribunes en ébullition, match à couteau tiré qui s’achève sans pitié sur une action crève cœur... Cessons les éloges pour simplement dire, MERCI ! Merci aux deux équipes et au public, qui ont fait de cette rencontre un souvenir mémorable. Un combat comme on les aime, avec un scénario de folie qui nous gratifie d’une fin dramatique, venue saupoudrer cette finale de magie. C’est avec les yeux pétillants et un grand sourire que, plus tard, l’on se remémorera cet affrontement, que dis-je, ce spectacle, offert par des gamins de 15 ans. Pour tous ceux qui n’ont pu être présents en terres provençales, Elitefoot vous propose de redécouvrir, ensemble, cette pièce d’anthologie jouée par les Argonautes et les Météores. Levé de rideau…

18h, kick off. Le cuir à peine engagé, Fontenay plante un superbe retour, lequel conduit rapidement au premier touchdown des Met’s, inscrit sur le jeu suivant par à une course de l’inévitable porteur des hommes en noir (RB #5). Mais tout ne fait que commencer et quelques secondes plus tard, le match s’emballe ! Première action offensive des Argos, et TD sur réception du #81 ! Un premier QT parti en trombe, avec des finalistes surmotivés. Le temps file plaisamment et les Argos, avec un jeu plus équilibré, inscrivent un deuxième TD par l’intermédiaire de leur puissant fullback (#45) qui, dans la zone rouge Météores, réceptionne une passe courte et enfonce deux défenseurs en pénétrant l’en-but !

Le deuxième QT voit les défenses plus en vue. Chose étrange, les Argonautes, s’ils encaissent des yards contre le jeu au sol bien exécuté des Météores, parviennent à faire douter les joueurs du Val de Marne. Les chocs sont parfois impressionnants pour de si jeunes joueurs, et la tension palpable. L’espoir Météores renaît par son QB, qui en deux actions au sol trucide les aixois et inscrit un TD ! La mi-temps est sifflée sur le score de 14-13. Le suspens est complet et la suite prometteuse. On se régale !

Dès la reprise les playmakers sont mis en avant. Le FB Argonautes et la paire QB/WR, conduisent les aixois vers un nouveau TD. Les Météores répondent immédiatement par des courses, pour y aller eux aussi de leur essai. Cette fois, les Met’s jouent la transfo à 2 points et concrétisent au sol ! 21-21, impossible de souffler ! Les impacts continuent d’étonner et les joueurs clés sont présents. Avec un jeu équilibré, les Argos avalent les yards et repassent devant : 27-21. Sur le KOR et les deux jeux suivants, les Météores subissent 3 fumbles ; le 3eme sera le bon pour Aix, qui récupère le cuir sur les 25 yards adverse. Un beau catch dépose ensuite les Argos à 1 yard de l’essai. Mais là encore le match bascule, et les Météores recouvrent un fumble aixois ! Le soleil disparaît tranquillement derrière les tribunes. Fin du 3eme QT.

Ce turnover sonne la révolte. A compter de ce moment-là, les Météores prennent possession du territoire et gagnent le combat terrestre. Un réalisme offensif traduit par deux essais à la course ! A quelques minutes du coup de sifflet final, Fontenay domine 27-35 ! Il fait nuit, voilà le stade escorté par les projecteurs. Les Argos, loin d’abdiquer, chargent une ultime fois et ce diable de #81 se fend d’un magnifique attrapé dans la end zone. La transformation sur course permet à Aix de recoller au score : 35-35 ! Un amas de gosses en furie vêtus de rouge et or se forme soudain au bord de l’en-but, les tribunes vrombissent de joie, ce sera les prolongations !

Nous y sommes. Les Argonautes débutent en attaque, à 25 yards de l’en-but. Sur le deuxième jeu et une balle quasiment interceptée, un receveur aixois (#80) conduit ses coéquipiers à 1 yard du bonheur ! Il faut trois nouveaux jeux aux Argos pour marquer à la passe et transformer à deux points sur un coup de pied contré. Fontenay démarre ensuite des 25 yards mais piétine, et conclue son attaque sur une interception dans la end zone ! 43-35 score final. Le stade explose en faveur des Argonautes, champions de France. La pelouse fourmille bientôt de supporters. Après cela, nul besoin d’épilogue. Merci à tous messieurs, ce fut magnifique. Rideau !

Par Bruno Rolland - mai 2007





Pub Elitefoot