Concurrence à la NFL
Belette - 2006


USFL football
USFL (1983-1984-1985)

Le 11 mars 1982, lors d'une conférence de presse à New York, est annoncée la création d'une nouvelle ligue de football professionnel : l'USFL (United States Football League) qui comportera 12 équipes. Sur les 12 franchises ouvertes, la moitié le seront dans des cités qui accueillent déjà des équipes de la NFL. La saison se déroulera au printemps de mars à juillet. Période où il pleut le plus aux USA, d'où les ricanements du côté de la NFL : "préparez vos parapluie !".
Dés lors l'USFL saute sur tout ce qui bouge,en ponctionnant les meilleurs joueurs universitaires du moment. Le public et les médias vont mordre à l'hameçon.
C'est la folie des grandeurs. Pour acquérir des noms, coûte que coûte, l'USFL engage des sommes astronomiques et perd déjà les pédales dans des contrats fantasmagoriques. Mais rien n'est trop beau, est le championnat commence.

USFLMais ce qui devait arriver, arriva. Lors de la 4ième journée du premier championnat 1983, des trombes d'eau s'abatent sur les stades. Le spectacle se transforme en Waterpolo. Les spectateurs présents, à l'époque, ont encore de l'eau dans leurs chaussures.
Qu'à cela ne tienne, l'aventure continue. Puis un autre problème surgit : l'audimat télévisuel. Chaque saison abrite son sport favori et l'américain moyen est réglé comme une horloge de Cap Canaveral. A cette saison, il est plutôt branché sur les prouesses techniques d'un magic Jonhson à l'approche d'un panier ou d'un Ozzie Newsome réceptionnant une balle de baseball.
Après la première année, six nouvelles franchises sont ouvertes, accentuant la confusion générale. Certaines équipes changent de ville, les propriétaires permutent et les coach ne sont jamais les mêmes.
Côté championnat, les stats et les performances sont sans réelles valeurs. Les records sont sujet à caution tant il existe de différences entre le niveau de jeu de certains joueurs.
Les équipes de l'USFL jouaient dans des stades identiques à ceux de la NFL, voire parfois les mêmes. L'affluence moyenne ne dépassera pourtant pas les 23 000 specateurs.
Petit à petit, les dirigeants en ont marre de perdre des sous. Dans une ultime tentative, l'USFL  entreprend un procès contre la NFL, invoquant son blackout inacceptable sur les chaînes télévisés nationales. Comme dommage et intérêts, l'USFL réclame la somme délirante de 1.7 milliard de $. Le 29 juillet 1985, le jury rend son verdict : il reconnaît le fondement de la cause invoquée et leur attribue en dédommagement la somme symbolique de 1 $. Les dés sont jetés. L'USFL sombre à jamais.

Saison 1984
EASTERN CONFERENCE

Atlantic Division

New jersey GENERALS
Philadelphie STARS
Pittsburgh MAULERS
Washington FEDERALS

Southern Division

Birmingham STALLIONS
Tampa Bay BANDITS
New Orleans BREAKERS
Menphis SHOWBOATS
Jacksonville BULLS

WESTERN CONFERENCE

Central Division

Michigan PANTHERS
Chicago BLIIZT
Houston GAMBLERS
Oklahoma OUTLAWS
San Antonio GUNSLINGERS

Pacific Division

Arizona WRANGLERS
Los Angeles EXPRESS
Oakland INVADERS
Denver GOLD

En 1983, il y avait 12 équipes
En 1984, 18 équipes
En 1985, 14 équipes

Michigna panthers
Michigan PANTHERS
champions 1983
philadelphia stars
Philadelphia STARS, champions 1984
Baltimore STARS, champions 1985
(même équipe mais changement de ville)

XFL
XFL (2001)

XFL footballDernière ligue a tenté de concurrencer la NFL. Alliée à la chaîne NBC, la puissante fédération de catch WWF se lance dans l'aventure du Foot US. Elle compte s'appuyer sur ses structures déjà existantes et sa connaissance des médias. Elle possède, en plus des ressources au beau fixe. Son chiffre d'affaire, en constante hausse, avoisine les 800 millions $. Elle s'est même payée le luxe de se faire coter en bourse.
Seulement voilà, cette nouvelle ligue va tout faire pour innover en mettant en valeur le côté spectacle, plutôt que le côté sportif. On a tellement voulu innover, tellement voulu nous faire vivre «de l’intérieur» ce qui se passait au cours d’un match, qu’il était finalement impossible de suivre quoi que ce soit. Trop de découpages de caméras toutes les deux secondes, des caméras placées partout, sauf là où ça compte vraiment pour un match de football.
Tout cela va tourner au cirque avec des commentateurs hystériques, aussi ridicules que leurs collègues de la WWF, commentant le tout tandis que des cheerleaders siliconées, toutes droites sorties d'une manufacture de Barbies, s'exhibent comme des playmates.
Après 4 mois, les courbes d'audience s'effondrent. En juin, la WWF enregistre une perte de 20 millions de $ pour le quatrième trimestre de son année financière. Cette perte est due entièrement à l'aventure du Foot. La WWF jetée l'éponge, XFL ferme ses portes après seulement une seule année d'exploitation.

Les équipes

XFL teams football

Birminghan THUNDERBOLTS
Chicago ENFORCERS
Las Vegas OUTLAWS
Los Angeles XTREME
Memphis MANIAX
New York/New Jersey HITMEN
Orlando RAGE
San Francisco DEMONS
Los angeles xtreme
Los Angeles XTREME
Champions 2001





Pub Elitefoot