Recherche avec GOOGLE
Equipe de France
Coupe du Monde 2007
14 juillet 2007, Stadium de Kawasaki
FRANCE
00 - 03
COREE
1er QT
00 - 00
2ième QT
00 - 00
3 ième QT
00 - 00
4 ième QT
00 - 03
Nb touch down : 0
Nb transformation (au pied) : 0
Nb transformation (main) : 0
Nb field goal : 0
Nb safety : 0
0 : Nb touch down
0 : Nb transformation (au pied)
0 : Nb transformation (main)
1 : Nb field goal
0 : Nb safety

Alors que les Français étaient passés très près de la victoire face à la Suède et d’accéder au match pour la médaille de bronze, on s’attendait à un sursaut d’orgueil, lors de son dernier match en Coupe du Monde. La Corée semblant largement à la portée de notre équipe nationale.
Mais voilà les conditions climatiques sont désastreuses dès l’entame de match, la pluie se déchaine et le terrain devient vite une piscine. Une excuse qui n’en est pas une puisque les conditions sont les mêmes pour les deux équipes.

Le climat ne rend pas le match très passionnant. L’équipe de France domine. L’attaque coréenne n’arrive pas à avancer. Les Français eux progressent plutôt bien, mais après trois firsts down la machine à tendance à caler. En plus de cela, de nombreuses pertes de balles dues à la pluie n’arrangent pas les affaires françaises… La défense française emmenée par Thomas Chakarian fait un énorme travail et musèle les Coréens.
Après un retour de punt gagnant de Jeremy Larroque, on pense enfin que la France à fait le plus dur en débloquant le compteur. Malheureusement les flags surgissent sur le terrain et le TD est annulé. A la mi-temps les 2 équipes sont à 0 à 0.

En seconde mi-temps, les 2 équipes peinent en attaque et les pertes de balles se multiplient. L’attaque coréenne ne parvient toujours pas à avancer. Mais voilà; les Français se mettent à commettre des fautes. La Corée saute sur les occasions de progresser et de conserver le cuir. A trop multiplier les fautes et avec quelques gains, les Coréens se retrouvent vite en position de field goal. Field goal qui est réussi. La Corée, à la surprise générale, mène 3 à 0.

Les Français tenteront de reprendre l’avantage mais le jeu aérien ne progresse pas assez. Et ni Paul Durand, ni William Leonardo de Sa ne trouveront la faille. La France s’incline pour la troisième fois en trois matchs. C’est une grande désillusion pour toute l’équipe et le staff dont l’objectif était d’accrocher une médaille.

Nicolas Marseillac - Juillet 2007




Pub Elitefoot